Les deux stars en herbe du SESSAD de l’IME Au Moulin

Témoignage de Benjamin Etienne et de Timéo Desnyder, jeunes accompagnés par le SESSAD de l'IME Au Moulin à Saint-Pol-sur-Ternoise

Benjamin et Timéo sont les deux plus jeunes du Service d’Éducation Spéciale et de Soins à Domicile (SESSAD) rattaché à l’IME Au Moulin. Âgés respectivement de huit et neuf ans, ils forment ensemble un petit duo de choc. C’est notamment Justine, éducatrice, qui les accompagne.

Timéo bénéficie du SESSAD depuis 2017 alors que Benjamin est accompagné depuis septembre 2018.
Cette année, ils sont dans la même classe ULIS (Unité Localisée pour l’Inclusion Scolaire), qui leur offre la possibilité de poursuivre en inclusion des apprentissages adaptés à leurs besoins et d’acquérir des compétences sociales et scolaires. Leur classe compte douze élèves, ce qui permet aux enseignants de prendre le temps d’accompagner chaque enfant selon leur rythme. Un éducateur du SESSAD intervient également à l’école pour un suivi très personnalisé.
Le SESSAD permet un accompagnement des enfants « hors les murs ». Benjamin aime participer à plusieurs activités comme les ateliers crêpes et la danse. Il adore jouer de la guitare, même s’il ne peut pas pratiquer chez sa mère puisqu’il n’a pas d’instrument. Quant à Timéo, il aime toutes les sorties qui sont proposées, notamment les promenades à la mer. Il adore aller au restaurant, ce qui lui permet de commander à chaque fois son plat préféré : des frites et un hamburger. Il aime également l’atelier de percussions, proposé le samedi matin.
Tous les vendredis, ils participent à un atelier sur l’alimentation, proposé à l’IME Au Moulin, qui les sensibilise à la manière de bien cuisiner et de bien manger. Aimant les activités en lien avec la musique, ils souhaiteraient que l’équipe du SESSAD propose également un cours de batterie.
Quant à leurs histoires de cœur… Benjamin est fier de dire qu’il est amoureux de Célia. A l’école maternelle, il aimait Ambre mais depuis, ils se sont perdus de vue. Timéo, lui, ne souhaite pas d’amoureuse. « Elles sont trop nulles les filles », précise-t-il.

Selon Justine, leur évolution est significative depuis leur accompagnement par le SESSAD. Ce qui est très positif. L’objectif est donc de consolider leur inclusion dans le milieu scolaire en renforçant leurs aptitudes sociales, leurs apprentissages cognitifs et leur bienêtre psychologique. Une chose est sûre, Benjamin et Timéo sont très heureux de participer aux activités du SESSAD. Comme tous les plaisirs d’enfants, il représente pour eux un « service à petits bonheurs » !

Découvrez le livre-témoignages « 60 portraits Humains & Engagés » de l’ASRL en CLIQUANT ICI !

Tous les témoignages sont disponibles en version audio ICI.