Jamais seule en cuisine !

Témoignage d'Elodie Delille, Agent de service en cuisine au DITEP La Cordée de Wavrin

Avant d’intégrer la cantine du Dispositif ITEP (DITEP) La Cordée en septembre 2017, Elodie était déjà au contact des jeunes car elle était accompagnatrice de bus. Elle a pu intégrer l’ASRL grâce à sa belle mère, qui a réalisé ses 25 ans de carrière au sein de l’établissement. Son rôle aujourd’hui : préparer les repas pour les enfants et les adolescents accompagnés. Ce qui n’est pas une mince affaire puisqu’elle est seule en cuisine…

 

Enfin, presque seule puisqu’elle a régulièrement la compagnie des enfants qui viennent lui poser la même question : « Elodie, qu’est-ce qu’on mange ce midi ? ».
Actuellement, il y a deux services en cuisine pour éviter trop d’agitation, car les plus petits ont souvent des difficultés à tenir en place. Bienveillante, souple et à l’écoute des enfants, Elodie est toujours disponible pour ceux qui souhaitent lui parler. « La porte du réfectoire est toujours ouverte » précise-t-elle. Même si la cantine est parfois un lieu agité où des plats, des tables ou encore des couverts… peuvent être lancés durant les repas.

Quand certaines situations sont difficiles à gérer, elle en parle d’ailleurs aux éducateurs spécialisés ou à l’équipe de service. Le relai se fait ainsi plus facilement, avec une vraie cohésion qui existe au sein de l’équipe, où les professionnels font leur maximum pour le bien-être des enfants.

Et les jeunes sont aussi réceptifs. Ils rangent systématiquement les plateaux et remercient les professionnels en leur offrant des gâteaux par exemple. C’est ainsi que Fiona a pu faire un stage en
cuisine avec Elodie, car la jeune avait besoin de son contact. C’est une fierté de la voir évoluer, car elle est actuellement scolarisée tous les jours et fait de vrais progrès au niveau comportemental.

La cuisine est aussi un lieu d’échanges important avec les familles. Lors de la dernière rencontre Parents-Enfants, organisée par le DITEP en février 2019, un atelier cuisine a été proposé avec quatre éducateurs et cinq familles. C’était un
moment très agréable avec beaucoup d’échanges, où Elodie a pu découvrir sous un autre œil les enfants et leurs parents. Un moment plus intime qu’ils ont pu partager, et qui n’est pas fréquent au sein des familles.

Ce que souhaite profondément Elodie, c’est avant tout qu’il y ait de plus en plus d’enfants accompagnés qui soient scolarisés, et qui arrivent à trouver un métier épanouissant.

Découvrez le livre-témoignages « 60 portraits Humains & Engagés » de l’ASRL en CLIQUANT ICI !

Tous les témoignages sont disponibles en version audio ICI.