3 personnalités, 25 ans de direction et 1 vision commune !

Témoignage de Bernard Farine, Claude Durot et Bruno Masse - Directeurs généraux de l'ASRL, Lille

Occuper le poste de Directeur Général (DG) de l’ASRL est une véritable aventure. Bruno, Directeur Général depuis mars 2015 a succédé à Claude, ayant occupé la fonction de 2008 à 2015 et Bernard, DG de 1993 à 2008. A eux trois, ils couvrent près de la moitié de la vie de l’ASRL.

L’humilité combative est une valeur très importante de l’Association, défendue par les trois hommes. Elle s’ajoute aux deux valeurs principales du projet associatif, qui constituent la signature et l’essence même de l’ASRL : l’humanisme et l’engagement !
L’Association, au fil des années, a bien évolué, « sans grandes difficultés », comme ils l’expriment. La discrétion historique de l’ASRL laisse progressivement place à plus de visibilité, un enjeu désormais important pour son inscription dans la dynamique des politiques publiques et partenariales.
L’ASRL reste peu repérée du fait de sa vaste couverture régionale sur des champs d’intervention multiples. L’identité forte de certains établissements primait aussi parfois sur l’appartenance à l’ASRL…
L’inclusion constitue aujourd’hui le nouvel horizon du secteur social et médico-social. Chaque personne accompagnée agit désormais sur son projet de vie, elle est au cœur des dispositifs. Les équipes œuvrent à favoriser le pouvoir d’agir des personnes.
A ces fins, elles nécessitent, elles aussi, de disposer de marges de manœuvre possibles. Les modes de management se transforment. Dans le rapport avec les autorités de contrôle et de tarification, le Contrat Pluriannuel d’Objectifs et de Moyens (CPOM) est maintenant la norme.

Les établissements et services ne peuvent plus agir sans s’inscrire en harmonie dans la politique associative. Les équipes et les dirigeants doivent atteindre de hauts niveaux de compétences pour faire face aux nouveaux enjeux, liés à la complexification et à la personnalisation des accompagnements. « Il faut être en capacité d’affiner pour moins d’uniformité », explique Bernard.
C’est tout ce que Bernard et Claude ont initié et que Bruno poursuit…
Mais pour autant, l’ASRL n’entend pas brader ses valeurs de proximité. Un des symboles forts de cette volonté, selon les trois hommes, a été, au fil du temps, le choix des directeurs des Établissements et Services Sociaux et Médico-Sociaux
(ESSMS). Au-delà d’être de bons gestionnaires, d’avoir la connaissance des politiques publiques et de s’inscrire dans la prospective, ils demeurent des professionnels du terrain, proches des personnes accompagnées, des personnels, des familles et des bénévoles.

Dans un contexte mouvant où les moyens se contractent, où la performance individuelle prend le pas sur la cohésion sociale et où les associations sont parfois réduites à de simples opérateurs des autorités de contrôle, l’ASRL entend demeurer un partenaire ouvert, loyal et transparent. « Une des forces de l’ASRL est de se situer au centre du balancier des forces politiques », affirme Claude. Et Bruno conclut « tout en restant droit et ferme sur nos valeurs ! ».

Découvrez le livre-témoignages « 60 portraits Humains & Engagés » de l’ASRL en CLIQUANT ICI !

Tous les témoignages sont disponibles en version audio ICI.