Incroyables Comestibles : le best-seller des projets participatifs et citoyens

Témoignage de Cynthia Caron et Jean-Louis Dooleaghe, Conseillère en économie sociale et familiale et habitant de la Résidence Service "La Messagère", Dispositif d'Accompagnement "Flandres/Val de Lys", Armentières

Mouvement citoyen né aux États-Unis et passé par le Royaume-Uni, les Incroyables Comestibles valorisent l’agriculture urbaine participative en invitant les habitants à planter partout, là où c’est possible, et à partager les récoltes.

A Armentières, Jean-Louis, habitant à la Résidence « la Messagère », est un passionné de jardinage depuis son enfance. De son enthousiasme est né un projet un peu fou : les résidents décident de lancer le réseau armentiérois des Incroyables Comestibles et se font aider par les professionnels. Ils font rapidement des émules auprès des voisins, qui s’associent pour comprendre, créer et développer le réseau et les jardins. Jean-Louis a beaucoup contribué à la réalisation de ce projet. Très vite, le collectif a pu récolter des tomates, des potimarrons et des potirons, des aubergines, des fraises, de la ciboulette, de la rhubarbe, etc.

Face au succès de ce projet, Jean-Louis souhaitait aller plus loin. Le collectif citoyen l’a alors suivi dans ses ambitions en répondant à un appel à candidatures de la ville d’Armentières pour la construction de jardins partagés. C’est ainsi qu’ils ont pu obtenir la mise à disposition d’une première parcelle de 115 m2 située à l’internat du lycée Gustave Eiffel. Depuis, tout est géré par le collectif en place, aussi bien le désherbage que la préparation des sols et des plans.

Le projet des Incroyables Comestibles d’Armentières rassemble aujourd’hui trente personnes actives dont des professionnels du « Vivat », la scène de spectacles d’Armentières, ainsi que des particuliers. La Résidence Service s’est associée au SAJ, au foyer d’hébergement « Les Trois Fontaines » et aux écoles de la ville. Elle est aussi en lien avec les réseaux des Incroyables Comestibles d’Hazebrouck, de Nieppe et de Bailleul. Ensemble, ils organisent le festival des récoltes, un événement convivial sous forme d’auberge espagnole géante.

Soumis au budget participatif d’Armentières, une subvention de 4 700 euros a été accordée au projet, notamment pour aider à l’achat d’équipement et de matériel. Une deuxième parcelle de 112 m2 a été attribuée. Une serre, des plantes comestibles, une malle à outils, un récupérateur d’eau, un gîte d’insectes… y sont installés. « Jean-Louis s’est beaucoup impliqué dans le projet. De notre côté, nous n’avons fait que l’accompagner », affirme Cynthia. Et il ne s’arrête pas là. Travaillant à mi-temps dans un Établissement et Service d’Aide par le Travail (ESAT), il anime en parallèle les réunions du réseau Incroyables Comestibles et gère l’accueil des personnes lors des visites organisées. Avec son savoir-faire et sa passion dévorante pour le jardinage, c’est également lui qui conçoit les lombricomposteurs à destination des habitants, qui en échange peuvent faire un don : deux formats sont proposés, petit et familial, pour s’adapter à tous les besoins. Cette action est victime de son succès, puisque plusieurs commandes de lombricomposteurs sont encore en attente.

Avec ce projet, Jean-Louis réalise son rêve d’enfance. Pour tous les habitants, il s’agit d’un espace participatif, citoyen leur permettant d’exprimer leur créativité et s’inscrivant totalement dans une démarche inclusive : les résidents ont été les instigateurs d’un réseau n’appartenant qu’aux citoyens.

Découvrez le livre-témoignages « 60 portraits Humains & Engagés » de l’ASRL en CLIQUANT ICI !

Tous les témoignages sont disponibles en version audio ICI.